mompreneur zen image

Etre une mompreneur zen : mes 3 tactiques secrètes .

Rester zen au quotidien malgré la vie trépidante qu’on a en tant que mompreneur n’est pas facile. En fait, c’est même très difficile !

Porter simultanément la casquette de maman, le chapeau de femme (et bien souvent d’épouse comme dans mon cas) et enfin mais non des moindres, le bonnet d’entrepreneure, est bel est bien compliqué.
Je vous laisse imaginer la scène 2 secondes. Mais en réalité, elle est moins marrante que cela !

Dans un de mes articles, j’ai parlé de mon organisation de wonder woman pour pouvoir travailler à la maison avec un bébé dans les bras ( ou sur le dos si vous avez lu mon autre article ) . J’ai également prévu prochainement un autre billet parlant de la vie de maman débordée. En effet, il faut mettre en place toute une logistique, pour ne pas s’oublier et avoir le temps de respirer,  avec notre rythme de maman entrepreneure. C’est d’ailleurs pour cela que ce site s’intitule zenbusinessmum. Il a pour vocation d’aider chacune d’entre nous à entreprendre et plus exactement à faire du business en ligne, tout en restant zen !

Mompreneur zen dans le monde occidental : mythe ou réalité ?

Cela fait maintenant plusieurs mois que je cours après cette mode de vie sereine qui semble être utopique pour les mamans du monde occidental. Parce qu’ici, il y a moins de soleil et il fait plus froid que dans le sud de l’hémisphère, où j’ai grandi. On a donc tendance à déprimer plus facilement. De plus, les aides comme les femmes de ménages, chauffeurs , cuisiniers à domicile et nounous à temps plein nous coûtent la peau des fesses, malgré les aides qu’on peut recevoir. On est donc constamment en mode Speedy Gonzales (quoi, vous ne connaissez pas ce dessin animé? ok appelez moi Mamie Fafa!). En bref, on doit activer le turbo pour avoir le temps de tout faire car une journée dure 24H en théorie mais 35H en pratique !

Les bases.

J’ai donc cherché toutes les astuces pour être une mompreneur zen.
On connais les bases : manger 5 fruits et légumes et marcher au moins 30 minutes par jour, et arrêter de consommer le tabac et l’alcool. Ca permet de mieux résister au stress car il faut savoir que ce dernier bouffe toute notre énergie et nos réserves en éléments nutritifs.

En ce qui me concerne, je ne vais pas beaucoup parler de tabac et d’alcool tout simplement par ce que je n’en consomme pas. Mais si vous fumez, vous trouverez des astuces sur le blog habitudes-zen.

Concernant le reste, en été, c’est plus facile. Pour moi, c’est généralement : pastèque, melon, banane, concombre, betterave et j’ajoute même un bonus : carotte ! Et puis, marcher 30 minutes n’est pas une contrainte, je fais plus sauf quand il y a la canicule, évidemment !
En hiver, j’ai envie de raclette, pizza, pâtes à la carbonara, KFC, Soupe (surtout chinoise mais le potage aussi heureusement) … et il n’y a pas de bonus. Et pour les 30 minutes de marche, avec les bottes et le manteau, c’est moins facile.  Il faut donc travailler tout ça pour être zen en hiver !

Mais ces “bases” ne suffisent pas pour être sereine. On a des enfants donc il faut arriver à ne pas crier, il faut savoir patienter et il faut être capable de tout gérer sans stress : les petits bobos, les vraies maladies, la fatigue, l’insomnie … la liste est longue mais vous savez de quoi je parle.

Les trois tactiques.

Comme je vous ai promis 3 tactiques donc les voici.

1/ Mon rituel du soir

Pour moi, la méditation est un “must”. En fin de journée, j’ai une tête en compote et un corps tendu. Afin de bien dormir et de me lever du bon pied, la méditation est indispensable.
De plus, sachez que votre état d’esprit au réveil est conditionné par celui au coucher. Il est donc nécessaire d’évacuer tout le stress de la journée avant de dormir et de finir la soirée sur une pensée POSITIVE.
Si vous êtes curieuse, je vous explique ma façon de méditer dans un de mes articles.

2/ Ma boisson super apaisante

J’ai pour habitude d’infuser une feuille d’olivier dans de l’eau bouillante. Je mélange mon infusion à une petite quantité de lait. Le mélange donne un goût que j’aime bien. C’est ma boisson pour toute la journée. Si vous cherchez sur Internet une plante apaisante, on ne vous proposera pas l’olivier. Vous tomberez surtout sur la camomille et la verveine.  La feuille d’olivier est indiquée pour prévenir et soigner l’hypertension artérielle . Certains chercheurs disent qu’elle a également des propriétés antibactériennes et antifongiques.
A vrai dire, je ne saurai pas vous prouver scientifiquement, pourquoi cette infusion me permet de rester calme et apaisée. Mais à Madagascar, beaucoup de gens en boivent . En revenant de mon dernier voyage, j’ai donc ramené une bonne quantité de feuilles d’olivier séchées.
Je vous propose de tester la tisane pendant quelques jours et de me dire si elle a également des effets sur vous. Je vous rappelle que j’en bois tout au long de la journée mais pas seulement le soir.

3/ Ma phrase magique

Vous avez sûrement remarqué que nous les mamans, sommes prédisposées à imaginer au pire. On est donc souvent en panique ou en colère.
Je vous propose par exemple de vous imaginer face aux situations suivantes.

  • Vous êtes coincée dans les embouteillages, or vous avez une réunion dans 10 minutes.
  • Votre enfant a cassé un verre alors que vous lui avez déjà dit de ne pas jouer avec.
  • Votre client est insatisfait du travail que vous lui avez fourni.
  • Votre plus belle robe est tâchée.

A chacune de ces situations, vous êtes peut-être figée pendant les premières secondes mais vous finissez par être soit en panique, soit en colère. En effet, c’est la réponse que donne votre cerveau face au danger qu’il ressent.

Mon astuce pour relativiser et garder mon sang froid face aux telles situations est de me dire une seule phrase à chaque fois : “Ce n’est pas grave !”. En effet, c’est ainsi que je donne un signal à mon cerveau pour qu’il n’attribue pas la situation à un danger.

Je pars du principe qu’il y a une solution à tout et qu’au pire, j’aurai appris une leçon. Cela ne se reproduira donc plus. C’est pour cela que j’accepte de dire que ce n’est pas grave.
Lorsque vous aurez intégré ce principe dans votre esprit, vous êtes moins stressée et donc plus zen !

Et voilà les mamans ! Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à le partager. Vous allez peut-être aidé d’autres mompreneurs à rester zen !

Etre une mompreneur zen : mes 3 tactiques secrètes .
5 (100%) 1 vote

Laissez un commentaire

Veuillez vous connecter pour laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.