Avez-vous le syndrome de l’imposteur ?

syndrome de l'imposteur

Beaucoup de personnes ont envie de se lancer dans le business en ligne mais ont des blocages qu’elles n’arrivent pas à libérer. Parmi eux, il y a le syndrome de l’imposteur également appelé syndrome de l’autodidacte. Vous êtes peut-être vous-même atteint de ce syndrome sans vraiment le savoir. Comment reconnaitre le syndrome de l’imposteur et pourquoi le business sur Internet est-il particulièrement concerné par ce phénomène ?

Qu’est-ce que le syndrome de l’imposteur ?

Wikipédia définit le syndrome de l’imposteur par une forme de doute maladif qui consiste essentiellement à nier la propriété de tout accomplissement personnel. Le terme a été inventé en 1978 par des psychologues.
Plus concrètement, il s’agit d’un doute sur la réalité ou la légitimité.
Dans le cadre d’un business sur Internet, ce forme de syndrome est très présent même si on n’en parle pas souvent. Par ailleurs, beaucoup de personnes ignorent le terme.

La principale raison est qu’il y a pléthores d’autodidactes dans le digital . Les autodidactes ont l’habitude de réussir par eux-mêmes et de travailler seuls. Ce genre de personne a du mal à déléguer des tâches car il se croit capable de tout faire par lui-même et considère parfois que demander de l’aide est un signe de faiblesse.
(Mais soyons quand même clair, le syndrome n’affecte pas uniquement les autodidactes. Même les personnes qui ont acquis les compétences nécessaires suite à des formations ou grâce à leur expérience peuvent être concernées par ce syndrome.)

La deuxième raison est que bon nombre de gens pensent que pour réussir sur le web, il faut être célèbre et plaire à tout le monde. C’est donc un syndrome très lié au manque de confiance en soi et à la peur d’être critiqué, rejeté et d’avoir une mauvaise réputation . La personne atteinte du syndrome de l’imposteur se pose constamment la question suivante : “Et si je ne suis pas crédible ?
Par effet ricochet, cette question entraîne de nombreuses autres doutes. La personne n’a plus confiance en ses compétences ni ses capacités et se sent inférieur aux autres.

Comment reconnaitre le syndrome de l’imposteur ?

Si vous êtes concerné par les cas suivants, il y a un risque que vous ayez le syndrome de l’autodidacte.

  • Vous avez envie de vous lancer mais n’y arrivez pas;
  • Vous n’arrêtez pas de vous comparer aux autres, notamment à ceux qui réussissent et qui continuent d’avancer;
  • Vous changer tout le temps de sujet, de produit, de stratégie ou de cible;
  • Vous avez peur de devenir célèbre;
  • Vous vous souciez du regard des autres;

Ce sont les principaux symptômes de ce syndrome qui nous empêche d’avancer, d’atteindre nos objectifs et de devenir la personne que nous aspirons à être.

Deux solutions pour en sortir

On ne peut pas être productif lorsqu’on a le syndrome de l’imposteur.
Afin de sortir de ce syndrome, il y a des solutions.
Nelson Mandela disait :

Le courage n’est pas l’absence de peur, mais la capacité de vaincre ce qui fait peur.

1. Focalisez vous sur ce qui est positif

Voici les pensées et les doutes que vous pouvez avoir lorsque vous avez le syndrome de l’imposteur :
“Si j’échoue, je ne serai pas crédible, les gens vont fuir.” ou encore “Ils ne vont pas aimer ce que je fais. Ils vont se moquer de moi”.
Ayez confiance en vous! Focalisez-vous uniquement sur les choses positives et ce qui a de réelle valeur.
Sarah Ban Breathnach, auteure du livre “L’abondance dans la simplicité'” disait ” Le perfectionnisme est un symptôme du manque d’estime de soi.” Travaillez donc la confiance en soi et l’estime de soi. C’est finalement la clé.
Enfin, souvenez vous de cette citation d’Aristote ” Être heureux ne signifie pas que tout est parfait. Cela signifie que vous avez décidé de regarder au-delà des imperfections.” .

2. Arrêtez de vous comparer aux autres

Lorsque vous vous comparez aux autres, il est très facile d’être obsédé par vos propres défauts personnels et toutes les raisons pour lesquelles vous pensez ne pas mériter d’être à la place où vous vous trouvez. Lorsque vous vous comparez aux autres, vous vivez constamment avec une pression sur les épaules. Avoir cette pression est comme avancer avec des menottes dont l’une est sur vous et l’autre sur votre voisin à qui vous vous comparez.
Si votre voisin réussit son business en ligne grâce à sa chaîne Youtube, il n’y a aucune règle qui dit que c’est le seul moyen de réussir. Votre stratégie peut être différente si vous ne vous sentez pas à l’aise devant la caméra.
Concentrez-vous sur vos forces et pas sur celles des autres !

D’autres solutions sont proposées dans mon articles Les 5 solutions pour dépasser ses doutes.

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.